9.4.2023
/
3 min de lecture

Comment créer une startup en Suisse ? Les choses que vous devez savoir 📝

Partager cet article

Est-ce que je peux créer une startup en Suisse moi-même? 🏢

Oui, vous le pouvez ! La création d'une startup en Suisse est un processus simple qui peut être réalisé de manière indépendante. Voici les étapes clés à suivre :

Étape 1 - Choisissez le type d'entité à incorporer 📝

En Suisse, il existe quatre formes juridiques couramment utilisées pour l'incorporation d'entreprises :

Entreprise individuelle :

  • Convient Ă  une entreprise unipersonnelle.
  • Aucune exigence de capital pour l'incorporation.
  • Aucune obligation d'inscription au registre du commerce si le chiffre d'affaires annuel est infĂ©rieur Ă  100 000 CHF.
  • L'inscription auprès de l'OASI (AVS/AHV) est nĂ©cessaire pour obtenir le statut d'indĂ©pendant.
  • Aucune intervention notariale requise.

Société en nom collectif :

  • Convient Ă  une entreprise ayant deux associĂ©s ou plus.
  • Aucune exigence de capital pour l'incorporation.
  • L'inscription au registre du commerce est obligatoire.
  • Aucune intervention notariale requise.

Société à responsabilité limitée (GmbH) :

  • Convient Ă  une entreprise ayant deux associĂ©s ou plus.
  • Exige un investissement en capital minimum de 20 000 CHF pour l'incorporation.
  • L'inscription au registre du commerce est obligatoire.
  • Une intervention notariale est requise pour une reconnaissance officielle.

Société anonyme (SA) :

  • Convient Ă  une entreprise ayant deux associĂ©s ou plus.
  • Exige un investissement en capital minimum de 100 000 CHF (dont 50 % peuvent ĂŞtre en nature) pour l'incorporation.
  • L'inscription au registre du commerce est obligatoire.
  • Une intervention notariale est requise pour une reconnaissance officielle.
  • Les bĂ©nĂ©fices et les dividendes des actionnaires sont soumis Ă  l'imposition.

De nombreuses startups choisissent de s'incorporer en tant que SA car cela leur permet d'attirer des investissements et de créer des structures d'actions favorables aux investisseurs. Cependant, si vous choisissez initialement de vous incorporer en tant que GmbH et que vous prévoyez de rechercher des investissements ultérieurement, vous devrez convertir votre GmbH en SA, ce qui peut être un processus complexe et coûteux.

Étape 2 - Déterminez la répartition des capitaux avec les fondateurs 💼

Décidez de la répartition des capitaux entre les fondateurs lors de l'incorporation de votre startup suisse. Gardez à l'esprit que la répartition des capitaux nécessite également une contribution en capital correspondante. Par exemple, s'il y a deux fondateurs et qu'ils conviennent de répartir les capitaux également (50 % chacun), chaque fondateur doit contribuer à hauteur de 50 % du capital minimum requis.

Étape 3 - Ouvrez un compte de capital auprès d'une banque 💰

Pour les incorporations de GmbH et de SA, vous devrez ouvrir un "compte de capital" auprès d'une banque. Ce compte vous permet de déposer le capital minimum requis pour une GmbH (20 000 CHF) ou une SA (100 000 CHF, dont 50 % peuvent être en nature). Une fois que vous avez déposé les fonds, la banque délivrera un certificat que vous pourrez utiliser pour incorporer l'entreprise auprès du registre du commerce.

Étape 4 - Demandez l'aide d'un avocat fiable 🤝

La préparation des documents nécessaires pour le registre du commerce et la recherche d'un notaire peuvent être un processus complexe. Il est conseillé de faire appel à un avocat fiable, tel que Lexr, pour vous aider à réaliser l'incorporation à un coût abordable. Ils vous aideront à préparer les documents requis et à les déposer auprès des autorités suisses. De plus, avoir un avocat compétent dès le début peut être bénéfique pour les levées de fonds futures ou les plans d'options sur actions pour les employés.

Étape 5 - Signez avec un notaire et validez les documents 🖋️

Une fois les documents préparés, un notaire validera l'identité et les signatures des fondateurs. Les fondateurs doivent signer les documents avec des signatures manuscrites (pas de signatures numériques). Cela peut être fait lors d'un appel Zoom, où le notaire vérifiera les passeports et les identités des fondateurs. Alternativement, des réunions en personne peuvent être organisées si vous le préférez.

Étape 6 - Attendez la confirmation du registre du commerce ⏳

Votre entreprise sera répertoriée dans le registre du commerce, confirmant son incorporation. Vous pouvez consulter le registre sur l'index central des noms commerciaux du gouvernement. Cette confirmation finalise le processus d'incorporation de votre startup en Suisse.

Étapes post-incorporation

Après avoir créé votre startup, vous avez d'autres obligations à remplir :

  • Obtenir les assurances nĂ©cessaires 🛡️
  • S'inscrire auprès du fonds cantonal local đź’Ľ

De quelles assurances ai-je besoin ? 🛡️

Si vous avez une SA ou une GmbH et que vos employés travaillent moins de 8 heures par semaine, vous devrez uniquement souscrire à la Loi fédérale sur les accidents professionnels (UVG/LAA).

Si vos employés travaillent plus de 8 heures par semaine, vous devrez souscrire une assurance accidents appelée UVG/LAA pour les accidents professionnels et non professionnels. Vous pouvez le faire auprès de divers assureurs tels que Axa, Zurich Insurance, Helsana, et autres. Une excellente solution numérique est Helvengo.

En tant que travailleur indépendant, vous n'êtes pas obligé de souscrire une assurance accidents. Vous avez seulement l'obligation légale de vous assurer contre les conséquences d'un accident dans votre assurance maladie privée obligatoire. Cela couvre les prestations au niveau des frais médicaux.

D'autres assurances sont recommandées pour votre entreprise :

  • Assurance responsabilitĂ© civile
  • Assurance indemnitĂ©s journalières en cas de maladie
  • Assurance des biens (incendie, vol, dĂ©gâts des eaux, bris de verre)
  • Assurance juridique

Dois-je souscrire une pension pour ma startup suisse ?

Si les salaires dépassent le montant annuel de 21'150 CHF, vous serez obligé d'inscrire vos employés à une caisse de pension du 2e pilier (BVG/LPP).

De plus, si vous avez des employés de moins de 18 ans, vous n'avez pas besoin de souscrire une caisse de pension du 2e pilier (BVG/LPP) pour eux.

L'entreprise doit payer au moins 50 % de la pension de l'employé et peut choisir de payer plus, même jusqu'à 100 % si elle le souhaite.

Dois-je enregistrer ma startup et mes employés auprès d'un canton suisse ?

On vous demandera de choisir et de vous enregistrer en tant qu'employeur auprès d'un fonds de compensation (AVS/AHV) dans le canton. Par exemple, si votre entreprise est basée à Zurich, vous devrez enregistrer votre entreprise et vos employés auprès de la SVA Zurich.

Si vous avez plusieurs succursales dans différents cantons, vous devrez les enregistrer auprès d'un fonds spécifique dans chaque canton. Par exemple, vous pourriez avoir une succursale à Zurich et une succursale à Vaud, vous devrez alors enregistrer votre entreprise et vos employés auprès d'un fonds dans chaque canton, par exemple la SVA Zürich et la Caisse cantonale vaudoise de compensation AVS.

Veuillez noter que certains cantons ont plus d'un fonds de compensation. Par exemple, à Genève, vous pouvez choisir de vous enregistrer auprès de l'Office cantonal des assurances sociales de Genève ou de la Fédération des Entreprises Romandes, tous deux situés dans le canton de Genève.

Ce fonds de compensation vous couvre pour les assurances et les allocations suivantes :

  • Assurance invaliditĂ© ;
  • Allocation pour perte de gain ;
  • Assurance-chĂ´mage.

Lorsque vous vous enregistrez auprès du canton, celui-ci vous fournira une liste des charges sociales que vous devez inclure dans votre masse salariale. Certaines de ces charges n'affect ent que l'entreprise, mais d'autres peuvent également affecter l'employé.

Vous recevrez une contribution pour les allocations familiales que l'entreprise doit payer pour couvrir les allocations familiales. Dans la Caisse cantonale vaudoise de compensation AVS, par exemple, ce taux est généralement de 2,65 % et est prélevé sur le salaire versé à vos employés. Pour être clair, il s'agit d'une charge uniquement pour l'entreprise, ce qui signifie qu'elle ne sera pas déduite du bulletin de paie de l'employé.

De plus, il peut y avoir des déductions que le canton exigera de l'employé en fonction du canton. À Vaud, par exemple, les employés et les employeurs doivent payer 0,06 % du salaire brut pour couvrir ce qu'on appelle les prestations complémentaires cantonales pour les familles (PC Familles). À Zurich, par exemple, il n'y a pas de telle charge pour l'employé.

En outre, le canton vous fournira Ă©galement une taxe d'administration de l'AVS. Il s'agit des frais qu'ils vous facturent pour traiter vos impĂ´ts.

Certains de mes employés ne sont pas suisses, y a-t-il quelque chose que je devrais savoir pour les enregistrer auprès des cantons suisses ?

Les employés non suisses se verront attribuer un permis. Ces permis sont les suivants :

Si vos employés n'ont pas de permis C, vous devrez les enregistrer auprès du bureau de retenue d'impôt. Il s'agit d'un service fiscal distinct au sein du gouvernement cantonal. Par exemple, à Zurich, vous devrez enregistrer vos employés auprès de Quellensteuer | canton Zürich.

Veuillez noter que vous devez enregistrer vos employés dans le canton où ils résident et non dans le canton où se trouve l'entreprise. Par exemple, si votre entreprise est basée à Zurich mais que vos employés résident à Zoug, vous devrez vous enregistrer auprès du bureau de retenue d'impôt avec Quellensteuer - canton Zug.

Le bureau vous fournira un numéro de retenue d'impôt qui est utilisé pour identifier votre entreprise et vos employés lorsque vous soumettez les montants de retenue d'impôt de vos employés chaque mois. Étant donné que les entreprises soumettent les montants de retenue d'impôt, le bureau de retenue d'impôt vous permet de déduire un pourcentage spécifique lors de la soumission. Le bureau de retenue d'impôt vous fournira ce pourcentage lors de l'enregistrement de vos employés.

Par exemple, ils peuvent vous dire que vous pouvez déduire 2 % de la retenue d'impôt que vous avez soumise. Cela signifie que si vous soumettez 1 000 CHF de retenue d'impôt prélevée sur vos employés, vous ne devez payer que 980 CHF et vous pouvez conserver 20 CHF pour vous-même.

Services d'incorporation en Suisse 🤝

Plusieurs services peuvent vous aider à créer une entreprise suisse, tels que NewCo et Startups.ch. Ces services peuvent accélérer le processus et gérer efficacement les détails administratifs.

Avec l'aide de ces ressources et en suivant les étapes décrites ci-dessus, vous pouvez créer avec succès votre startup en Suisse et vous lancer dans votre parcours entrepreneurial.

Comment Earny peut vous aider 🤝

Chez Earny, nous sommes spécialisés dans les services de gestion de la paie. Nous comprenons les subtilités de la réglementation suisse en matière de paie et pouvons vous aider à gérer efficacement vos tâches de paie. Notre logiciel avancé simplifie les processus de paie, garantissant des solutions de paie précises et transparentes pour votre startup. Laissez-nous nous occuper de votre paie, vous permettant de vous concentrer sur le développement de votre entreprise. Contactez Earny dès aujourd'hui pour simplifier la gestion de votre paie.

Auteur·Trice
Bassil Eid
Directeur des ventes

Directeur des ventes d'Earny et directeur financier de longue date travaillant avec des startups.

Economisez sur la paie et gagnez du temps.
Tous les mois.